Article mis en avant

Marseille-Cassis 2014

C’est avec la plus profonde tristesse que nous garderons le souvenir de cette édition car elle aura été la dernière pour J-Yves avec la Garlabanda. Il nous a en effet quitté brutalement le 21 Novembre 2014.
Tout notre soutien, va à Mireille qui, nous l’espérons, avec la banda et ailleurs, trouvera la force de poursuivre la pratique musicale qu’elle a découverte et appréciée dans les pas de son homme.

Week-End à Charleval

Pour le corso de Pertuis nous nous sommes retrouvés à 15 musiciens avec seulement 2 trompettes
qui sont à féliciter d’avoir tenu la boutique dans la bonne humeur.
Une mention particulière à notre chef qui s’est démené comme un beau diable
ça faisait plaisir à voir !
Je n’oublie pas le reste de la troupe qui a fait le maximum, malgré la chaleur,
pour rendre finalement une copie de très bonne facture.
La veille au soir nous étions un peu moins nombreux chez François qui nous a reçus dans sa très grande maison, et qui mérite nos remerciements et nos félicitations pour l’organisation de ce WE.
Belle soirée autour d’une paëlla , on ne s’est pas ennuyé.
Le lendemain matin François nous a fait découvrir tous ses projets d’aménagement ( il y a du boulot ! chapeau )
d’autres sont allés faire un tour à la Roque d’Anthéron (fête de la cerise).

Cours de musique 2017

Philippe notre chef bien aimé, Professeur de Trompette

est disponible pour une remise à niveau ou pour une initiation (voire plus) si vous, visiteur de ce site, êtes tentés par la banda.

ou vous, qui n’avez pas trouvé de place au conservatoire ou dans une école de musique pour votre enfant, souhaitez qu’il entreprenne  dès à présent, sans perdre de temps, une formation musicale.

Outre la trompette Philippe est aussi à même de vous apprendre, la petite basse, le trombone et tous les instruments à embouchure.

Ces formations démarreront à la rentrée, (ceci dit elles ont déjà commencé pour 5 jeunes élèves au cours de cet été . Donc dépêchez-vous de vous faire connaître, en appelant J-Louis, afin que nous puissions organiser d’éventuels cours collectifs supplémentaires.

Sans oublier qu’en adhérant à la Garlabanda (10 euros par an et par musicien mais gratuit pour les mineurs) le coût de ces formations est plus qu’attractif puisque pris en charge totalement par l’association, y compris le prêt d’instruments.

Une convention avec le collège de Gémenos est à l’étude pour, là aussi, mettre en place des formations gratuites pendant l’intermède de milieu de journée.

Notre premier festival international !

Fin Mai dernier, la Garlabanda a participé à son premier festival international !
Voici un résumé fait par Jean-Louis, bonne lecture !

Notre premier festival à l’étranger Giulianova (Italie)

http://www.bandeinternazionali.it/

Jeudi 30 Mai

Jeudi 30 mai 2013, 5h50, départ d’Aubagne. Heureusement le chauffeur du bus ne prend pas le bon chemin, ce qui nous permet, après une escale à Tourves, de récupérer à hauteur de Brignoles, Bernadette, en conflit avec sa montre. Voilà, ça y est, tout le monde est là, 41 personnes dont 32 musiciens, excusez du peu !
Le voyage se passe plutôt bien, plutôt moins long qu’on n’aurait pensé grâce notamment à plusieurs films apportés par les uns ou les autres, qui nous ont permis de tuer le temps.
Le temps ? il fait assez beau, nous voyons très bien l’arc alpin une fois passé Gênes, puis ça se gâte un peu en arrivant sur Giulianova vers les 20h00, en ayant perdu une demi-heure à chercher le seul passage, pour les bus, permettant de traverser la voie ferrée.
Monica nous attend à l’Hôtel Atlantic , nom bizarre du fait que nous sommes sur l’Adriatique, mais d’assez bon standing et nous prenons possession de nos clés avant de passer à table.
Monica aura fait l’unanimité pendant tout le séjour. Toujours disponible, toujours aimable, parfois une pointe d’humour, enfin, le top en matière d’accompagnatrice.
Vers 21h30 nous découvrons la scène où déjà d’autres groupes se produisent. Nous le savions après avoir pris connaissance des participants à ce festival, nous étions « Le petit Poucet » de l’histoire, mais là, nous le touchions du doigt. Des groupes venus de toute l’Europe et même de Chine, des groupes « armés » dans tous les pupitres et surtout une ancienneté autre que la nôtre, avec un travail hors du commun pour certains, comme les Chinois qui répètent toute l’année , 2 heures par jour !

Vendredi 31 Mai

Vendredi, 31 mai, 10h00, nous faisons connaissance, dans le bus qui nous amène visiter une fabrique de linge de maison, avec nos co-représentantes de la France, Les Major’s Girls de Montpellier. Elles sont sympas, pas du tout bégueules et nous chantons dans le bus avec elles.
Monica nous demande « La Marseillaise » ? qu’à cela ne tienne !
L’après-midi , brieffing sur l’organisation du festival et à 15h30 répet sur le parvis de l’hôtel.

2
Nous avons un petit public puisque, dans le même hôtel que nous, se trouvent là, l’Hou Kong Secondary School Marching Band di Macao (Cina) et la Banda Militare di Chernigov (Ukraina) qui sera le vainqueur du festival. Les Chinois sont emballés par L’Encantada et Missourlou et nous leur donnons du coup 2 jeux complets de partitions.
22h00, il ne fait pas beau, il y a du vent, nous avons froid, mais il faut y aller. Le moment un peu redouté est arrivé, nous sommes au pied du mur, ou plutôt devant le taureau (cf notre tenue « gardian »).
La sono n’arrange pas nos affaires. Finalement, a posteriori, sans sono cela aurait été mieux.
Mais malgré tout, nos supportrices dans les gradins ainsi que Les Major’s Girls venues nous découvrir, trouveront notre prestation de bonne facture. Ouf, on peut se lâcher !

Samedi 1er Juin

Samedi 1er juin , le matin, une délégation de la Garlabanda est reçue en mairie avec toutes les autres délégations. Echange de cadeaux, buffet etc…Nous faisons connaissance avec Mario Orsini le président de l’association organisatrice du festival et, pendant ce temps, le reste de la troupe est parti visiter une maroquinerie.
Après-midi petit « pasacalle » dans les rues puis répet avec Les Major’s Girls sur scène. Il pleut puis ça s’arrête, on reprend, ça ira pour le soir. Effectivement ça se passe sans problème. Elles ont du « peps » et le public est ravi. Il faut dire qu’elles sont un peu les chouchous ici. Tout le monde parle d’elles.

TRP 1

Certains vont prolonger la soirée sur la plage, à l’ « Azzuro mare », jusque tard dans la nuit,
au son de la musique…. d’aujourd’hui.

Dimanche 2 Juin

Dimanche 2 juin, répet le matin sur la plage. Pourquoi ? pour le plaisir , car l’après-midi nous défilons avec les Major’s Girls sur le bord de mer et nous n’avons pas vraiment besoin de répéter les morceaux que nous allons jouer là. Les gens qui se promènent s’arrêtent et nous écoutent, c’est sympa.
Après-midi, une bande de fous furieux, La Bbanda Futuriste (Ortona – Italia), nous fait découvrir qu’on peut faire des instruments avec n’importe quoi ( une cafetière, une chaise pliante, une sulfateuse etc…). Petit « bœuf » avec eux, photos et c’est l’heure d’entamer notre défilé. Les Major’s Girls nous mettent en valeur en se mêlant à nous, elles ont une tenue superbe, à la fois colorée et sexy, ce qui leur vaudra , mais aussi pour celles qu’elles ont portées sur scène, le trophée du « migliori costumi » .

F
Le soir , remise des récompenses. Depuis la veille au soir, J-Louis et Xavier répètent « Dios te salve, Maria » (olé, olé ) pour le chanter sur scène avec la Garlabanda. En effet chaque groupe doit repasser sur scène et rejouer seulement un morceau, donc, pour nous , celui-là.
Nous n’étions venus que pour participer et voilà que nous obtenons le « Trofeo Miglior Gruppo Folkloristico Musicale » . Il faut dire que notre tenue et notre répertoire composé en majeure partie de morceaux traditionnels du monde entier a sûrement plaidé en notre faveur pour ce prix-là.
Voilà, c’est fini ou presque. Il reste le voyage retour.

Lundi 3 Juin

Lundi 3 juin, départ 7h00, arrivée 20h30 à Aubagne. Le voyage, là aussi s’est passé sans encombre et finalement pas trop long. La fatigue a eu raison de certains qui ont beaucoup dormi dans le bus entre 2 ouvertures de paupières pour voir le film à la télé.

Nous pensons déjà au prochain voyage en 2014. Rien n’est encore décidé , mais nous ne manquons pas d’idées.

Marseille Cassis 2012

Pour la 2ème année consécutive, les musiciens de la banda d’Aubagne étaient au rendez-vous de la mythique course de fond Marseille-Cassis.

Comme les valeureux coureurs (58min pour les plus rapides… un peu plus pour les autres), la banda n’a pas manqué de souffle pour motiver les quelques 15000 participants, et ce malgré le froid et le vent !

 

Après tant d’effort, du réconfort chez Jean-Yves et Mireille, avec un bon repas, toujours dans l’esprit banda, le tout avec un fond de musique, et baignade pour certains ! Merci aux cuistots et hôtes, à refaire assurément !